news

FC Barcelone : Luuk de Jong, contre la condamnation du Camp Nou

M. CARMEN TORRES

Barcelone

Mis à jour 25/10/2021 – 17:05

La nuit noire de Luuk de Jong : deux échecs qui enflamment Barcelone

Dans ce contexte glauque et menaçant, est arrivé Luuk de Jong, qui, en plus, a des caractéristiques peu valorisées par les stands culé. Ronald Koeman a été le grand partisan de sa signature car il le considère comme une bonne alternative au reste des ressources à sa disposition : c’est un bon finisseur, nécessaire pour le jeu d’attaque avec des centres pompés dans la surface. « Dans les centres, Luuk de Jong est plus dangereux que  », a déclaré il y a quelques jours le coach culé à la chaîne NOS.

Mais ces mots d’éloge pour le Néerlandais, qui l’an dernier à Séville a disputé 48 matchs toutes compétitions confondues et marqué 9 buts, une grande partie des tribunes du Camp Nou l’a condamné. Contre le Dynamo Kiev, il y avait déjà eu quelques coups de sifflet après une occasion manquée. Mais contre le Real Madrid, la colère a augmenté. Il a été sifflé en marchant sur l’herbe et aussi dans presque toutes les actions dans lesquelles l’attaquant a joué.

Au Barça, l’international oranje a participé à huit matchs, dont il a débuté cinq, …

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page