news

Feu vert du Tribunal de Commerce avant de passer au CNOSF

Axel Allag, Media365, publié le mardi 19 juillet 2022 à 19h15

Ce mardi, le tribunal de commerce de Bordeaux a validé les accords entre le club et ses créanciers, King Street et Fortress, informent Sud-Ouest et 20 Minutes. Des nouvelles positives avant le déménagement contre le CNOSF, prévu jeudi.

Encore un espoir pour les Girondins de Bordeaux. Le tribunal de commerce de Bordeaux a homologué les accords entre le club et ses créanciers, King Street et Fortress, ce mardi, rapportent Sud-Ouest et 20 Minutes. Alors qu’un passage devant le CNOSF est prévu jeudi, avec pour objectif ultime de conserver une place en Ligue 2, le club au scapulaire peut espérer un avenir positif. Les Girondins, en effet, s’inquiètent toujours d’une relégation en National 1 et donc d’une éventuelle liquidation judiciaire.
Un espoir mais pas une décision définitive

Alors que la Ligue 2 doit reprendre le 30 juillet, le temps presse pour Bordeaux. Le processus autour des accords de Bordeaux avec ses créanciers s’articule en 3 étapes. Premièrement, la prévision d’une augmentation de capital de 10 millions d’euros par le groupe Jogo Bonito, la holding de Gérard Lopez ; donc une saisie de 14 millions d’euros en garantie si ce chiffre ne devait pas être atteint en plus-value avec la vente des joueurs. Enfin, les fonds d’investissement réduiront également les prêts de 34,5 millions d’euros sur un total de 53 millions.

Si ce projet a été validé par le tribunal de commerce, cela ne signifie pas que le maintien en Ligue 2 sera assuré. La décision appartiendra au CNOSF et, en cas d’avis favorable de ce dernier, au Comité exécutif de la Fédération française de football (FFF).

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page