news

Finale attribuée au Maroc, problèmes en vue

Rédaction de Media365, publié le mardi 10 mai 2022 à 9h35.

La CAF a accordé au Maroc la finale de la Ligue des champions, ce qui n’est pas sans problème. Explications.

La Confédération africaine de football a tranché : la finale de la Ligue des champions 2022, prévue le 30 mai, se jouera au Maroc. « Pour l’organisation de la finale de la Ligue des champions TotalEnergies CAF 2022, la CAF a reçu une offre de la Fédération sénégalaise de football et une de la Fédération royale marocaine de football. La Fédération sénégalaise de football a par la suite retiré sa candidature. La CAF attribue donc l’organisation de la finale de la Ligue des champions TotalEnergies CAF 2022 au Maroc », indique un communiqué de la CAF.

Problème : le Maroc a toutes les chances d’avoir une de ses équipes, en l’occurrence le Wydad Casablanca (vainqueur du match aller sur le terrain de Petro Atletico, 3-1), qualifiée pour ce match. Jouer pour l’équipe nationale serait en effet un avantage pour les coéquipiers de Yahya Jabrane et pourrait entraîner l’attrait de leur futur adversaire, selon toute vraisemblance le puissant club égyptien d’Al-Ahly…

Vers un retour à l’ancienne formule

Pourtant, des rumeurs ont circulé ces derniers jours selon lesquelles cette finale se jouerait au Sénégal. Selon les informations recueillies par Football365 Africa, la Fédération sénégalaise de football avait donné un accord de principe avec l’aval de l’Etat pour accueillir le match à la demande de la CAF, sous réserve de transmission des spécificités de l’événement.

Trouver un pays hôte pour sa finale de Ligue des champions s’avère difficile pour la CAF. Instaurée en 2019 sous mandat d’Ahmad, cette formule d’un match ne survivra pas à cette édition de 2022. « Des discussions sont en cours pour revenir à l’ancienne formule avec le match aller et…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page