news

Foot : Rodez vise à garder… et un changement de dimension

La RAF se rend à Quevilly ce samedi pour entamer une saison dans laquelle elle aura l’ambition de continuer à grandir dans le monde professionnel, à l’heure où elle s’apprête à avoir moins d’équipes.

Ce n’est pas encore un incontournable de la division, mais il n’en demeure pas moins que le football de Rodez Aveyron reprend peu à peu ses habitudes en Ligue 2. Grâce à un maintien officiel lors de la dernière journée de mai, le club aveyronnais est de retour sur la ligne de départ. Son déplacement à Quevilly samedi marquera le match aller de sa quatrième saison consécutive à ce niveau. Une performance immense à son échelle, puisqu’il n’avait jamais connu une telle longévité dans son histoire et qu’il reste l’un des clubs les plus modestes de L2, tant en termes de budget que d’expérience dans le monde professionnel. .

Terminant 16e, 15e puis 17e, les sang et o ont à chaque fois rempli la mission de survie lors des exercices précédents, mais toujours avec la menace de la zone rouge collée aux crampons. Qu’en sera-t-il cette saison ? S’il ne faut pas s’empêcher de rêver à des parcours moins stressants, l’entretien sera une fois de plus au cœur des préoccupations de l’Aveyron. Comme il le sera certainement pour la majorité des colocataires de la RAF, lors d’un exercice particulier, à l’issue duquel quatre équipes descendront en équipe nationale, sans le réseau de barrages. Accord modifié pour permettre à la Ligue 1 de monter à 18 clubs, et qui sera reconduit en 2023-24, pour que la Ligue 2 suive le même régime.

Changer en été

Plus qu’un simple entretien, c’est donc un approfondissement de la capacité à rester dans le grand monde qui…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page