news

Football : après l’affaire Kimpembe et un match interrompu, les arbitres demandent des sanctions « exemplaires ».

Les arbitres ne visent pas ouvertement le cas de Presnel Kimpembe, qui samedi lors de PSG-Brest s’est fait remarquer par un tacle dangereux sur Irvin Cardona (90°) avant notamment d’enlever le bras de l’arbitre dans un geste irrité, mais ils disent « attend des sanctions exemplaires ». « .

Dans un communiqué, signé par la SAFE (arbitres d’élite) et l’UNAF (monde amateur), les arbitres dénoncent « ces actes et actes de violence (…) qui donnent une mauvaise image du football auprès du monde amateur et  » causent de plus en plus difficultés à remplir la mission des arbitres des ligues amateurs et des circonscriptions ».

Ils évoquent aussi « des images et des faits chocs », alors que la dernière journée de Ligue 2 a été marquée par des incidents à Metz. L’arbitre Pierre Gaillouste, estimant qu’il ne se sentait plus en sécurité après qu’un fan ait tenté de s’immiscer, a décidé d’arrêter le match à la 57e minute.

Ils en appellent au ministre des sports

Le match a repris après une pause de 25 minutes. Enfin, les deux organisations demandent à la ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castéra, de veiller personnellement à ce que les sanctions soient exemplaires. La commission disciplinaire de la Ligue se réunit mercredi.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page