news

Football. Après les heurts à Saint-Etienne, l’heure des sanctions

L’instructeur chargé de faire la lumière sur les « accidents graves survenus » au bout de la barrière perdue contre Auxerre doit présenter son rapport jeudi après-midi (16h30) à la commission, chargée de régler ce dernier dossier disciplinaire d’un .Saison 2021 -2022 orageuse du début à la fin.

Le 29 mai au stade Geoffroy-Guichard, la relégation de l’AXIS, battu aux tirs au but par l’AJA (1-1 tp, 5 enclos à 4), a été suivie de scènes de chaos : envahissement de la pelouse par les supporters en colère de le Verdi, puis tirant des bombes fumigènes et une bousculade générale.

Selon le barème en vigueur, les sanctions applicables peuvent aller jusqu’à la fermeture totale ou partielle, le retrait de points voire la disqualification voire la relégation.

Ces derniers mois ont montré que la commission de discipline, présidée par Sébastien Deneux, n’hésite plus à prononcer des sanctions très lourdes en cas d’accidents graves, comme le retrait de points au classement.
A l’image de ce point coupé à Nice sur tapis vert après une invasion du terrain contre Marseille suivie d’une bagarre générale, un abandon qui a ensuite coûté aux Aiglons une qualification en Ligue Europa, contraints de se contenter de la 5e place synonyme de la Conférence Europa de Ligue.

« Surenchérir »

Si l’AS Saint-Etienne subissait un sort similaire, elle débuterait sa saison en Ligue 2 avec un handicap à surmonter, peut-être rédhibitoire pour l’objectif d’un retour immédiat du club stéphanois… mais aussi pour les intérêts prêtés au L’homme d’affaires américain David Blitzer, candidat selon L’Equipe au rachat des Verts.

Par ailleurs, une éventuelle sanction d’un ou plusieurs matchs à huis clos pénaliserait également les finances du club, déjà très fragiles, le privant de billetterie.

Le problème de l’efficacité réelle de ces sanctions collectives demeure, alors que les ultras de Saint-Etienne, récidivistes, ont multiplié les excès ces derniers mois,…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page