news

Football. Avec un bon recrutement, l’ASPTT Caen est prête à assumer son statut

Par Aline Chatel Publié le 26 juil. 22 à 20:12 Sport à Caen Voir mon actualité Suivre ce média Samy Naïli et ses coéquipiers de l’ASPTT Caen partiront à la conquête d’une montée en National 3. © Aline Chatel

La « cicatrice supplémentaire » ne se refermera pas de si tôt, mais Laurent Dufour a appris à y faire face. Un mois et demi après avoir échoué sur le fil de sa course de National 3, l’ASPTT Caen a repris l’entraînement, laissant derrière lui la profonde déception subie ce jour-là, dimanche 5 juin 2022. est entraîneur, le fait de refaire un travail de force et de devoir planifier l’avenir permet très vite de passer à quelque chose de positif, explique le responsable caennais. Nous utilisons cette expérience pour éviter de vivre à nouveau dans une impasse. « 

Favori?  » C’est normal « 

Promu virtuellement pendant de longues minutes lors de la dernière journée de Régional 1, le PTT avait perdu le ticket après prolongation dans le match entre Pont-Gaillard et Pacy-Ménilles dans l’autre tour de R1. Cruel, certes, mais aussi terriblement encourageant.

C’est normal qu’on nous présente comme les favoris compte tenu de ce qu’on a fait la saison dernière. Cela ne nous dérange pas. Nous devons assumer.

Laurent Dufour

La performance plutôt exceptionnelle des postiers en seconde partie de saison n’est pas la seule explication de l’enseigne qui leur est déjà associée. Le récent dauphin de R1 a recruté des poids lourds avec quatre joueurs aguerris de National 3 : l’emblématique Léo Hamel (AG Caen) et les tout aussi expérimentés Kenny Renard (libre), Arnold Kiniffo (Vire) et Théo Burnouf (Vire).

Nous avons essayé de remplacer les départs par des joueurs de niveau supérieur en ajoutant un ou deux paris.

Laurent DufourLes cadres les remplaceront…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page