news

Football. Clévid Dikamona : « S’il n’y a pas d’avant et d’après Vire, on ira contre le mur »

Par Aline Chatel Publié le 9 22 janvier à 18h27 Sport à Caen Voir mon actualité Suivre ce média Clévid Dikamona est sorti en seconde période face à Vire.

Recrue phare de l’intersaison, symbole des ambitions et des moyens de l’AG Caen, Clévid Dikamona n’a pas échappé à la crise générale depuis le début de la saison. Le défenseur central, qui a très peu joué jusqu’à présent (trois matches en National 3), a joué samedi 8 janvier 2022 lors de la défaite de Caen contre Vire (1-6). Il reconnaît le caractère « inadmissible » de cette humiliation et appelle à une réaction générale, du terrain aux bureaux.

Sport à Caen : Clévid, on pensait que l’AG Caen allait dans le bon sens en fin d’année, mais tu as eu une lourde rechute contre Vire. Qu’est-ce qui ne va pas ?

Clévid Dikamona : Je pense que c’est mental plutôt que qualitatif. Nous n’abordons pas les matchs de la bonne façon. Nous avons été émus par notre début de saison raté. Il y a plusieurs aspects qui l’expliquent. La préparation n’était pas bonne, nous sommes tous revenus à différents niveaux de forme… Il y a plein de petits détails ajoutés qui créent de gros problèmes.

Mais dernièrement tu vas mieux…

C’était très fragile et nous en étions conscients. Nous avons certainement gagné les matchs, mais c’était difficile. Nous avons toujours encaissé trop de buts. Nous savions que nous ne gagnerions pas toujours 3-2. Nous n’avons pas respecté la base, qui est d’être collectivement solide défensivement. Nous nous sommes exposés. Nous étions sur la corde raide à chaque fois. C’était mieux, mais il pouvait se retourner du bon côté comme du mauvais côté. Hier (samedi) nous avons complètement explosé.

« L’âme en plus, on ne l’a pas »

Julien Le Pen regrette que vous n’ayez pas affiché un « supplément d’âme » contre Vire. On ne le voit pas…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page