news

Football. Coupe de France féminine : Guingamp surpris à Nantes – foot

Coupe de France Féminine (huitièmes de finale). FC Nantes (D2F) – EA Guingamp (D1F) : 2-1

Contre Nantes (3e de D2), les Guingampises ont payé leur mauvais début de match et leur manque d’efficacité en attaque. Ils ont perdu 2-1 et ont quitté la compétition prématurément.

Certes, les Costarmoricains ont été privés de cinq joueurs, testés positifs au covid-19. Mais cela ne peut expliquer le premier but encaissé par les joueurs de Frédéric Biancalani après seulement dix secondes de jeu : sans avoir encore touché le ballon, les Bretons menaient déjà 1-0.

Malgré ce départ catastrophique, la Guingampaise a réagi. Teinturier est passé tout près de l’égalisation (2′) et Richard a trouvé le petit but… sorti (3′). Le jeu était équilibré et, si Nantes tenait le ballon, c’était l’EAG qui était le plus entreprenant sur les blocs. Cependant, Nantes, qui a joué sans le meilleur buteur du championnat Ribeyra, était menaçant. Perrault est vigilant (22′) puis la barre transversale est sauvée (23′). Peniguel, bien servi par Fleury, a raté le match nul (34′) et son équipe a été pénalisée pour manque de réalisme par un deuxième but de Nantes (2-0, 39′) contre le cours du match. Fleury a toutefois réduit le score (2-1, 43′) juste avant la pause.

Les joueurs de Frédéric Biancalani ont poussé à la récupération mais ont tout de même péché sur la dernière passe. A l’image de Fleury qui déborde mais ne trouve pas Peniguel arrivant sur place (55′), les Bretons tâtonnent. La possession était maintenant Guingampaise. Les trous se sont ouverts dans la défense ligérienne mais, comme Julini, un milieu défensif prêté par Lyon qui faisait ses premiers pas chez les Rossoneri, ou comme Teinturier qui dévissait…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page