news

Football féminin : la fédération jordanienne accuse l’Iranienne que sa gardienne, Zohreh Koudaei, est un homme

Mis à jour 16/11/2021 – 10:03

C’était le 25 septembre que s’est joué le match du tour de qualification de la Coupe d’Asie féminine 2022 entre la Jordanie et l’Iran. En fin de compte, les Iraniens ont gagné par un résultat convaincant de 4-2, cependant, il y avait un protagoniste au-dessus des autres : l’Iranien Zohreh Koudaei. Il a arrêté ni plus ni moins de deux pénalités. Conclusion? L’Iran s’est qualifié pour la Coupe.

Cependant, l’importance du gardien susmentionné ne s’est pas arrêtée là, puisque récemment le président de l’Association jordanienne de football, le prince Ali Bin Al-Hussein, qui dans le passé avait été vice-président de la FIFA, est devenu anonyme avec un tweet qui a déclenché des alarmes. puisque, si c’est vrai, selon ses propres mots, cela pourrait être quelque chose de très grave.

Le texte vient demander une enquête approfondie et une vérification du sexe du gardien iranien, suggérant presque expressément qu’il s’agit en réalité d’un homme et non d’une femme.

Face à cette accusation, la réponse iranienne ne s’est pas fait attendre. Tout d’abord par la même coach, Maryam Irandoust, qui a déjà qualifié une telle initiative de faux prétexte pour ne pas accepter la défaite, et a également déclaré qu’elle n’aurait aucun scrupule à fournir tout type de documentation si l’enquête était menée.

« Le staff médical a soigneusement examiné chaque joueur de l’équipe nationale en termes d’hormones pour éviter des problèmes à cet égard, donc je dis à tous les fans de ne pas s’inquiéter », a déclaré dimanche dernier l’entraîneur Irandoost au média sportif Varzesh3.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page