news

Football : la carrière de J.-F. Hernandez, qui a abandonné ses fils Lucas et Théo, a commencé à Toulouse…

Disparu sans laisser d’adresse au début des années 2000, Jean-François, le père de Lucas et Theo Hernandez, a joué au TFC entre 1989 et 1994. Ses anciens coéquipiers racontent l’histoire de France-Kazakhstan, ce samedi 13 novembre.

Samedi soir, à l’occasion de France – Kazakhstan, le maillot bleu pourrait une nouvelle fois réunir les deux frères du Bayern Munich et de Milan, Lucas et Theo Hernandez. Deux enfants qui, avant d’atteindre l’excellence, ont grandi sans leur père, devenu subitement un fantôme.

La vie de Jean-François Hernandez a basculé un jour en 2001, quelque part dans la banlieue de Madrid. Plein de dettes, le père de Lucas et Théo, cinq et trois ans à l’époque, s’évanouit lorsque les huissiers frappent à la porte, laissant derrière lui femme et enfants.

Nous le verrons brièvement l’année suivante, feuilletant les pages de journaux célèbres en Espagne, où il s’est remarié avec la star de la télévision Sonia Moldes. L’amour ne dure pas. En 2004, Jean-François s’envole pour la Thaïlande. On sait qu’il y a gardé un bar, puis sa trace a été définitivement effacée.

Le ressentiment a été transmis à France Football par sa mère, Laurence Py : « Personne ne savait où était passé leur père. Pour eux (Lucas et Theo Hernandez, ndlr), il n’existe plus. Il n’a même jamais existé ».

Quand il n’était encore qu’un #enfant, le #père de @LucasHernandez a disparu. Il n’a plus eu de ses nouvelles depuis et n’a aucune idée d’où il pourrait être…

« Pères, maris et icônes du football : les « Bleus » à cœur ouvert »
ud83dudcfa dimanche à 21h05 sur M6 pic.twitter.com/NAs4cxs4HO

– Zona Interdite (@ZoneInterdite) 4 juin 2021 Au TFC, déjà un…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page