news

Football : lancers de balles, rixes dans les tribunes, le derby Atlas Paillade-Petit Bard marqué par la violence

Le derby entre l’AS Atlas Paillade et le FC Petit Bard a été interrompu prématurément, à la 75e minute, en raison d’accidents sur et en dehors du terrain.

L’une des grandes secousses de l’année s’est disputée ce dimanche en fin d’après-midi, dans l’une des annexes de La Mosson. Près d’un millier de supporters s’étaient donné rendez-vous pour la réception du FC Petit Bard, troisième, d’Atlas Paillade, leader du championnat régional 2. Éric, au club depuis huit ans, est frappé par l’enthousiasme suscité par la rencontre : « Moi « Je ne l’ai jamais vu », confie-t-il.Chants, fumigènes et cornes de brume, ce match avait toutes les qualités pour être une véritable ode au football.

Tirs de pétards et bouteilles

Les Atlantes attaquent durement le match, mais le Petit Bard reste à flot grâce à Boubaiou, leur gardien. Le match est calme sur le terrain, mais pas dans les tribunes. Lancer des pétards et des bouteilles interrompt le jeu pour la première fois pendant 25 minutes, en première mi-temps.
À la reprise, l’Atlas ressemble toujours à un cran au-dessus. Une domination qui se dessine grâce à El Madkouri après un cafouillage dans la surface (1-0, 33e). Puis le match est un coup de hache, symbole d’un conflit entre deux équipes en tête du classement qui se connaissent bien. Le deuxième acte suit la fin du premier.

Certains joueurs se connaissent très bien. Giulio Mestre

Les cartons jaunes pleuvaient, jusqu’à ce que Sarsari soit exclu après un deuxième carton jaune. A ce moment le match dégénère, sur et en dehors du terrain, avec des bagarres particulières éclatant dans le …

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page