news

Football : l’AS Béziers étonnamment éliminé face à Chusclan-Laudun

Ces deux buts permettent à Chusclan-Laudun-L’Ardoise d’entrer dans ce cinquième tour de l’histoire du club, et d’écrire l’épopée d’une équipe qui n’a visiblement peur de rien.

Chusclan-Laudun (R3), 2 – Béziers (N2), 0.
Stade Ludovico Labeaume.
Première mi-temps : 0-0.
Arbitre : Julien Rouquette.

But pour Chusclan-Laudun : Diaby (60°, 90°+4). Avertissement à Chusclan-Laudun : Quérite (11e). Attention à Béziers : Ngimbi (45°).

Comme ils étaient courageux ! Les hommes de Philippe Morel ont su tenir tête face à National 2, l’AS Béziers. Alors que les gorges s’effilochaient dans les baies du Gard, le soleil, tiré à son zénith, trônait au-dessus du stade Ludovic Labeaume, pour accompagner ce surprenant cinquième tour.

Malgré un début difficile, Chusclan a rapidement montré ses crocs à travers la pépite de seulement 17, Souleymane Diaby. L’ailier s’est montré très dangereux dès l’entame du match, livrant plusieurs KO et de belles passes qui ne permettront malheureusement pas à son équipe d’ouvrir le score.

L’abnégation du FCCLLA permet de garder la cage inviolable. L’effort collectif et la rigueur défensive de la défense chausclanaise ont pesé sur les épaules de l’attaque de l’AS Béziers. Malgré un début de reprise plutôt poussif.

L’époustouflant Diaby sanctionne le Biterrois

Les Héraultais ont souffert d’un manque de réalisme devant le but, comme à la 55e minute où Mayela a heurté les gants durs de Scotti après un tir à bout portant. « Chaque geste qu’il fait nous surprend », a déclaré le président Max Tardits, le poing serré et le cœur noué dans les tribunes, gardant les yeux rivés sur son jeune joueur.

L’extérieur a…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page