news

Football | Les 20 cartons rouges les plus stupides de l’histoire – Partie 2

Suite et fin de ce best of des plus belles expulsions de l’histoire du football. Aujourd’hui au programme : tête de Zizou, coup de pied de Chapron et coup de poing de Barreto.

Expulsions WTF (suite)

Zinédine Zidane / France –

Coupe du monde 2006.

Certainement l’expulsion la plus emblématique de l’histoire du football français. Atteindre la finale de la Coupe du monde n’est pas facile. Les Bleus n’ont réussi qu’à trois reprises. La deuxième mi-temps se déroule en , face au voisin italien. Les Français vont en prolongation. Puis, à la 110e minute, c’est l’apothéose.

Alors qu’il se remet, Zizou se retourne et inflige un sublime coup de tête sur la poitrine de Marco Materazzi. Zidane voit le rouge, ainsi que l’arbitre. Les Bleus finissent par perdre aux tirs au but, mais tout le monde se souvient de ce fait du match, et oublie la panenka-bar qui est revenue en début de partie. Comme en 1998, Zizou est entré dans l’histoire grâce à son jeu de tête.

Mais il n’est pas le seul héros français de cette soirée. Un autre prend également la lumière.

« Ooooh Zinédine ! Pas ce Zinedine. Pas aujourd’hui, pas maintenant, pas après tout ce que tu as fait ! Aïe aïe aïe aïe » T. Gilardi

Josip Simonic / Croatie – Australie

Coupe du monde 2006.

La Croatie et l’Australie s’affrontent lors du dernier match de la phase de poules de la Coupe du monde 2006. A l’heure de jeu, Josip Simonic est coupable d’une faute sur la surface, premier carton jaune.

On joue à la 90′, et le défenseur central réalise l’exploit de commettre trois fautes en une seule action. Positionné en dernier défenseur, Josip met d’abord l’attaquant australien au sol, avant de prendre en charge son coéquipier. Une première opération avec le pied en avant, puis une seconde par derrière avec les deux pieds écartés. Un récital délicieux Mais pas quoi…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page