news

Football / Ligue 1. Courage pour la course !

Déjà face à Rennes, neuf jours plus tôt (2-1), Julien Stéphan n’était pas sûr si, dans la dernière demi-heure, c’était le public qui avait amené son équipe ou l’activité de ses joueurs pour avoir renforcé les travées de la Meinau.

« Si l’audience était encore au-dessus (en termes de soutien, ndlr), c’est sûrement parce que les joueurs l’ont amenée avec eux… ou qu’elle a permis, à un certain moment, aux joueurs de se dépasser et d’élever le niveau de jeu », avait balancé le coach, sans vouloir trancher.

Gameiro allume la mèche

Ce vendredi dans une Meinau torride bien avant le coup d’envoi, il n’a pas fallu attendre les trente dernières minutes pour que l’antre du Racing vibre d’un espoir fou. Deux petits ont suffi à Kévin Gameiro, lancé à la perfection en profondeur par Lucas Perrin, pour faire déborder la cocotte.

Et là aussi, Julien Stéphan a dû se demander lequel de ses protégés ou la ferveur des quelque 25 000 supporters strasbourgeois ont déclenché cela…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page