news

Football / Ligue 1. Haut de course / flop

Haut

1. Le penalty inscrit par Kévin Gameiro à la 43e minute pour donner l’avantage au Racing. Le 21 novembre, alors que le Racing était mené par Reims (1-1), on rappelle que l’attaquant avait échoué dans cet exercice pas si évident, en envoyant un missile dans le kop. Nous jouions donc la… 43e minute.

2. But de Dimitri Liénard, parfaitement servi à l’abandon par Kévin Gameiro (4-1, 48e). Passager le deuxième jour – pour Ludovic Ajorque au Parc -, le « fermier de Belfort » n’avait pas noirci une feuille de statistiques depuis lors. En marquant ce mercredi, le capitaine du Racing a mis fin à plus de sept mois de disette : il n’avait plus marqué depuis le 18 avril à Nîmes.

3. Avec 31 buts de plus, le Racing consolide sa deuxième place au classement des meilleures attaques, derrière le Paris SG, avant les derniers matches de cette 16e journée, qui débutera à 21. Pour l’instant, Lens possède le troisième plus prolifique. attaque (27 buts).

le flop

1. Parce qu’il faut plaisanter un peu sur la sixième victoire de la saison ce soir, on insistera sur la mauvaise habitude qu’ont les Strasbourgeois de se mettre en difficulté tout seuls. Comme lors des trois matches précédents, à Nantes (2-2), contre Reims (1-1) et Monaco (1-1), les Bleus ont ainsi pris du retard après avoir oublié le Sud-Coréen Hwang dans la surface (0-1, 7 °).

Cette fois, la réaction a été écrasante. Avant même le relais, Thomasson (22e), Gameiro (43e sp) et Ajorque (45e+1) avaient oublié le mauvais départ. Prochaine étape : ne vous gênez pas.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page