news

Football/Ligue 2. Neuf buts, cartons rouges en ruine, match interrompu… La grande bêtise de Metz-Guingamp

Décor ubuesque lundi soir au stade Saint-Symphorien de Metz. Les Grenats, 7e de Ligue 2, avaient pourtant parfaitement débuté leur match face à Guingamp, inscrivant trois buts en seize minutes et portant le score à 3-1, Livolant égalisant 1-1 à la 8e minute. Mais les Messins se sont ensuite tiré une balle dans le pied, Kouyaté a écopé de deux cartons jaunes dans la minute (31e). Dans le temps additionnel en première période, Quemper a réduit l’écart avec Guingamp (45°+1) avant que le gardien messin Alexandre Oukidja ne soit exclu lors d’une sortie aérienne anodine (45°+3), offrant un penalty aux Bretons transformés par Courtet ( 45° + 7). Oukidja est alors parti en larmes, laissant ses coéquipiers à neuf…

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « Accepter », des cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser leur contenu (plus d’informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez le dépôt de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous avez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.
Gérer mes choix

Accepter J’accepte tous les cookies

La sécurité de l’instance d’arbitrage est menacée

L’arbitre Pierre Gaillouste, pris en dégoût par le public qui lui reprochait d’avoir ce qu’il faut, ne s’est pas arrêté là et a exclu à juste titre Jean-Jacques Danley pour un contraste les deux pieds écartés (56°).

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », des cookies et autres traceurs seront insérés…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page