news

Football. L’OL prend un coup de courage décisif face à Monaco

OL 2-0 Monaco

L’OL a souffert mais se contentera d’un succès acquis au final, mais décisif pour la suite de la saison.

Bien sûr, à la pause, le scénario mis dans l’air du grand soir mériterait sans doute mieux. Car si les Lyonnais ont certainement eu les meilleures occasions en première période sur deux tentatives de Toko Ekambi (22e et 26e), capté par Nubel, la grande passe décisive a rarement su s’enflammer. Les pétards étaient donc un peu mouillés. Monaco a eu le plaisir de gérer le match. Un match au cours duquel l’OL a continué à expérimenter le poste d’avant-centre. Cette fois Rayan Cherki, toujours soucieux de faire des farces, s’y tint, se contentant d’un coup écrasé et d’une épreuve peu inquiétante pour Nubel.

Monaco a cru en sa star, affichant le pressing le plus haut en début de seconde période par Gelson Martins et Volland. La tension s’est invitée chez les Lyonnais au jeu trop cahoteux. Les interventions de Kadewere et Paqueta arrangeraient-elles la situation ?

Oh Paquetà le génie !

Certainement puisque Kadewere a obtenu deux situations et Paquetà a jeté Dubois sur la voie du penalty. Toko Ekambi n’a pas raté sa frappe, et cet OL a su respirer et donner du relief à ses supporters (74e). Sur ce dossier, Lucas Paqueta a tout changé, sur le jeu et sur le moral de son peuple. C’est encore lui qui était au départ de l’action permettant à Denayer de clore le débat. Et puis nous avons marché des kilomètres pour voir certains de ses gestes…

Ce quatrième succès de l’OL en Ligue 1 lui permet de continuer à voir le bon côté, malgré un jeu pas toujours cohérent.

Fiche technique

Au Groupama Stadium, Olympique Lyonnais-AS Monaco 2-0 (0-0)

Arbitre Monsieur Delerue, terrain correct, 50 585 spectateurs.

But : Toko Ekambi (74e sur penalty), Denayer (88e)

Avertissements : Aguilar (75°) à Monaco. Caqueret (76e) à Lyon.

Lyon : Pollersbeck –Dubois…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page