news

Football – MLS | Le superbe bloc de Giorgio Chiellini

Si vous êtes un amateur de football, vous avez dû traverser une période très difficile avec le départ de Giorgio Chiellini de la MLS. Mais rassurez-vous, ce n’est pas une retraite anticipée pour lui. Au contraire, il n’a rien perdu de sa splendeur.

Quittant la Turin cet été après 17 ans passés au club, Giorgio Chiellini a rejoint le Los Angeles FC. Et il faut dire que ses débuts sont tout à fait uniques. Enfin, quand on apprend à connaître le personnage, on serait assez tenté de dire que c’est la suite logique des choses.

Pourquoi oui, Giorgio a acquis une réputation en Europe. Entre ses interventions qui flirtent avec le fair-play (une limite très souvent franchie dans la rue) et son sourire malicieux, Chiellini a réussi un bel exploit. Celui d’être un défenseur vicieux, un tricheur, mais un bien-aimé. Pour faire une comparaison, Pepe et Busquets n’ont pas la même cote que l’Italien. Pourtant, Giorgio ne se gêne pas pour admirer son anti-jeu.

je l’ai attrapé par le colback
Et je lui ai dit
Tu me rends fou pic.twitter.com/2cGk8IXyt9

– Fede 🇫🇷 de la Lose (@FFLose) 11 juillet 2021

Belle.

Le succès gourmand de Chiellini

Mais aux États-Unis, rien de tout cela. Pas de coups de cheville, pas de mini béquilles ou même de maillots de filou. Non, Gogo Gorilla préfère adapter son sens du jeu – qui lui est propre – en fonction du pays dans lequel il se trouve. Et au pays du football américain et du basket, Giorgio a compris qu’il devait utiliser ses mains pour conquérir le cœur du public. Une merveille d’intégration.

Alors vous l’aurez compris, face au Real Salt Lake, Chiellini ne brillera pas des pieds. Alors que son équipe mène 3-1, l’Italien doit stopper une ouverture en profondeur. Manque de bol pour lui, Chiellini juge (très) mal la trajectoire du ballon et se fait littéralement projeter par ce dernier. Voyant que l’attaquant, placé derrière lui, est…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page