news

Football Monaco – Véronique Rabiot a fait une nouvelle victime en L1

Connue pour son intransigeance dans les discussions, Véronique Rabiot a répété la sienne lors du mercato estival. Outre son désaccord avec , qui trouvait ses exigences trop élevées, la mère et agent d’Adrien Rabiot a également surpris un pensionnaire de Ligue 1 qui pensait trouver un deal.

Comme souvent sur le marché, on a assisté à des telenovelas sensationnelles pleines de rebondissements. Parmi les surprises de ce mercato estival, peu auraient prévu le transfert de Casemiro à Manchester United. Le pensionnaire de Premier League, qui ne s’est pas qualifié pour la Ligue des champions, semblait incapable d’attirer un entraîneur du Real Madrid. Ce n’était pas un hasard si les Diables Rouges venaient de discuter avec le clan Adrien Rabiot.

Le milieu de terrain français n’a pas été retenu par la Turin et a regardé d’un bon œil son arrivée à Manchester United. Seulement ici les négociations n’ont jamais abouti. La célèbre Véronique Rabiot a encore frappé puisque ses demandes ont fini par refroidir les Mancuniens. Et ce n’est pas le seul feuilleton réalisé par la mère et l’agent d’Adrien Rabiot. Le journal L’Equipe raconte une anecdote amusante qui remonte au début de la vitrine du marché. A la recherche d’un milieu de terrain, probablement après le départ d’Aurélien Tchouaméni du Real Madrid, l’ ouvre des négociations avec le représentant de la Juventus.

ASM s’est écrasé sans explication

Les deux parties se rencontrent lors d’une réunion dans le sud et les négociations avancent bien. A tel point que Véronique Rabiot commence sérieusement à songer à signer. Mais la nuit suivante passe et le lendemain « Maman Rabiot » prend un ton différent et ferme la porte de l’ASM, le tout sans donner la moindre explication. Au final, aucun club ne parviendra à la convaincre et Adrien Rabiot restera à la Juventus Turin pour sa dernière année de contrat. Je ne suis pas sûr …

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page