news

Football. National : Aimer Gomis, le fantôme de Briochin

Nationale (25e journée). Stade Briochin – Bourg-Péronnas : 1-0

C’est une petite entreprise qui, comme souvent, a son héros. Face à ses coéquipiers de Bourg-en-Bresse et de Péronnas, Aimeric Gomis (22 ans) ne disputait que son sixième match de la saison. Jusqu’à la 72e minute de jeu, il était même cantonné au rôle de remplaçant. Mais quand James Le Marer, son capitaine, envoie un centre tendu (dévié par la main d’un Bressan) et qu’Amadou Sagna ne fait qu’effleurer le ballon, c’est lui qui bondit sur ses pieds, plus vite que le grand Mouyokolo, plus déterminé que tous ( 82′ ). « J’ai eu du succès mais j’y étais ! sourit le natif de Versailles.

« Je reviens de loin »

En guise de fête, une petite marée humaine s’est alors formée. Avec Aimer Gomis ci-dessous. « Les gars savent que j’ai parcouru un long chemin. Ils m’ont dit qu’ils étaient très heureux pour moi. »

Le Franco-Sénégalais n’a pas joué depuis huit mois, en raison de déchirures répétées aux ischio-jambiers. « J’ai eu beaucoup de rechutes, j’ai beaucoup lutté ». Le Franco-Sénégalais a enfin trouvé son salut au Centre de rééducation de Capbreton. « Je suis parti de là-bas en octobre, j’y suis resté quatre semaines, jusqu’à ce qu’il se remette bien ». Aujourd’hui la douleur a disparu et le bonheur est encore plus grand. « C’est beaucoup de joie, et une victoire importante contre un grand championnat », goûte l’attaquant formé au Mans.

Le bonheur des Griffins aurait pu être gâché si la transversale n’avait pas opposé Quarshie (45e) ou si Angoua avait été expulsé pour un pied dangereux sur Garita (76e). Mais il se disait que le plaisir d’Aimeric Gomis serait complet. Le fantôme est enfin de retour.

Fiche technique

Arbitre : M. Taleb

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page