news

Football : Olliero – Dupé, le vol des canaris

Concurrents de longue date dans l’effectif du FC Nantes, le club où ils se sont entraînés, Alexandre Olliero (25) et Maxime Dupé (28) seront adversaires samedi lors du match Toulouse (2e, 37 points) – Pau (8e, 27°). ). pt). Peu considérés par la société de formation, les deux gardiens ont quitté la Ligue 1 pour trouver moins de temps de jeu. Un choix qui s’avère payant car ils prospèrent à merveille dans le Sud-Ouest…

Concurrents de longue date dans l’effectif du FC Nantes, le club où ils se sont entraînés, Alexandre Olliero (25) et Maxime Dupé (28) seront adversaires samedi lors du match Toulouse (2e, 37 points) – Pau (8e, 27°). ). pt). Peu considérés par la société de formation, les deux gardiens ont quitté la Ligue 1 pour trouver moins de temps de jeu. Un choix qui s’avère payant car ils prospèrent à merveille dans le Sud-Ouest.

Depuis combien de temps êtes-vous à Nantes ?

Dupé : J’ai passé presque 12 ans au club. Nous avons passé beaucoup de temps ensemble, au moins trois saisons. J’étais le numéro 2 et Alexandre le numéro 3. Olliero : Eh bien, nous avons grandi ensemble. J’ai eu 18 ans, j’ai donc dû rester 7 ans à Nantes.

Aucun regret d’avoir quitté ce club de football français historique après l’expiration de vos prêts ?

O : Je n’ai aucun regret, je ne jouais pas du tout. Mon avenir était bloqué. Je suis content d’être parti, aujourd’hui je suis très content à Pau. Q : Le gardien de but a souvent été une préoccupation à Nantes. Même si, pour être remplaçant, j’ai eu l’occasion de beaucoup jouer. J’ai joué près de 50 matchs de Ligue 1. Au moins pour ça, j’ai eu de la chance. Depuis plusieurs années j’essaye d’emprunter mais à chaque fois j’ai reçu un refus de la direction ou du personnel. J’étais très content de partir et d’avoir enfin un temps de jeu garanti à Clermont (en prêt, ndlr) puis à Toulouse (à partir de 2020).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page