news

Football : opposés à la carte sanitaire, les Ultras MHSC pourraient revenir au stade

Depuis le début de la saison, les ultras supporters montpelliérains n’avaient jamais mis les pieds dans le stade. Non pas pour contester les décisions du club comme dans le cas du voisin de Nîmes, mais à cause de la réglementation sanitaire qui impose la carte sanitaire pour assister à des événements sportifs.

« Certains groupes emboîteront le pas, suggérant un grand élan national comme le mouvement ultra le fait si bien lorsque nos libertés fondamentales sont attaquées », écrivent les groupes opposés Butte Paillade 1991 et Armata Ultra 2002, comme nous l’entendons, Health Passage.

Une assemblée générale

Sauf que, depuis, « tous les groupes contestataires (ou presque) ont regagné les allées des stades au fur et à mesure. De notre côté, nous nous retrouvions avec le 15 novembre en vue, ce qui devrait finir par jouer. la carte de santé ».

Mais il est prolongé… jusqu’à l’été. Et les supporters montpelliérains se sentent « seuls » dans ce mouvement qui les prive de leur passion. Ils annoncent ensuite la tenue d’une assemblée générale dans les prochains jours pour « déterminer la suite de la saison ». C’est-à-dire, si l’on lit entre les lignes, remonter à la Mosson qui soutient le MHSC.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page