news

Football ouvert, paternaliste, enfantin : qui est Clément, le nouvel homme fort de Monaco ?

Inconnu du public français, Philippe Clément s’apprête à se lancer le défi le plus important de sa vie. Porteur dans l’âme, l’ancien défenseur des Diables rouges n’a pas pu refuser l’opportunité monégasque, symbole d’une récompense offerte après de nombreuses années de succès dans la plaine. Mais au vu des faits, Philippe Clément peut-il réussir à l’AS Monaco ? Focus sur ce pas de géant avec Christian Schaekels, analyste belge pour plusieurs clubs professionnels et spécialiste de l’interprétation des modèles de jeu.

Efficacité infaillible sur les centres

En 2017, Philippe Clément a dû faire ses preuves avec Waasland-Beveren, le premier club qu’il a entraîné dans sa jeune carrière. Cependant, de Freethiel au Club de Bruges, une constante se dégage du schéma de jeu utilisé par l’ancien défenseur central, explique Christian Schaekels : « Il a besoin de jouer sur le terrain adverse pour être efficace. Si on analyse dans ses 6 mois au Waasland- Beveren, il a marqué 21 buts en jeu dominant, dont 20 en centre. L’année suivante, lorsqu’il entraînait le KRC Genk, son équipe a marqué 12 buts en centre. En une saison, 33 buts en jeu dominant et 29 buts en centre.

Ligue 1

« C’est entre les mains des présidents » : Irles confirme des contacts avec Troyes

02/01/2022 à 21:21

Le coach de 47 ans a trouvé sa marque de fabrique : « Il aime passer sur les flancs, ce coach fait partie de la génération ‘old style’ où en possession du ballon il fallait passer sur les flancs et perdre le ballon, il était nécessaire pour fermer l’axe ». Une recette qu’il a conservée les années suivantes…

Philippe Clément, coach de Bruges

Crédit : Getty Images

Mais son arrivée à Bruges en 2019-2020 change sa philosophie : « Quand il arrive à Bruges, il continue sur la même ligne sauf avec la dernière saison qu’il vit…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page