news

Football. Perros-Louannec : On a retrouvé les deux macareux d’Yves-Le Jannou

Par Rédaction Lannion Posté le 28 novembre 21 à 6h46 Le Trégor Voir mon actualité Suivre ce média Prêtés par la ville de Perros, les deux macareux ont mis l’ambiance face à Lannion. © Jérémy Nédélec

La réception de Lannion au stade Yves-Le Jannou pour un derby du Trégor lors de la 7e journée de Coupe de France, dimanche 14 novembre, a été un événement pour les Américains Perros-Louannec, qui ont eu l’idée de mobiliser deux pulcinelle di sea. (emblème Perros) pour mettre l’ambiance.

« Rien de préparé »

Les deux oiseaux ont fait leur effet, exhortant le public, multipliant les photos et distribuant même des bonbons aux enfants. Sous les costumes se trouvaient Marvin et Maxime, licenciés au club.

« Nous sommes toujours sur la bonne voie, affirme Marvin, ami de Maxime depuis plus de 10 ans. « Il n’y avait rien de préparé. Le but était de faire rire tout le monde, on n’y a pas trop pensé. A l’époque il faisait chaud, suant comme si on avait joué le jeu, on était toujours en mouvement ! « 

Les deux macareux ont eu un après-midi physique. Et même parfois, il perdait la tête, littéralement. « Je n’avais plus ma tête, je ne savais plus où je l’avais mise. J’ai entendu : « pourquoi le pingouin n’a plus de tête ? «  », rigole Maxime, alors en pleine fête avec le kop des ultras. « On pouvait voir à travers le bec, mais la plupart du temps, il se fermait », explique Marvin.

Un canari pour Vitré

Quand les clubs ont explosé de joie après les tirs au but, les deux y ont laissé quelques plumes. « Une quinzaine de jeunes nous ont sauté dessus, nous nous sommes retrouvés sous une pyramide », se souvient Marvin. Maxime complète : « On les a tous vus arriver, mais c’est dur de courir, on marche vraiment comme un canard. »

La journée a été un succès, avec environ 2000 personnes dans le stade.  » Avec le…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page