news

Football : pour Yoann Riou, « événement à commenter sur Rodez »

Le 4 août, à deux jours du match Rodez-Bordeaux, le journaliste de L’Equipe Yoann Riou est venu découvrir le club ruthène à ses heures perdues. Son programme ? Suivi de l’entraînement du matin à Vabre, entretiens avec les joueurs et les membres de l’organigramme du Raf, visite de Paul-Lignon, etc. Il se confie sur cette « journée incroyable » passée dans l’Aveyron.

Pourquoi avez-vous décidé de venir à Rodez ce jeudi… pendant votre jour de repos ?

En début de saison, je commentais les matchs de L’Equipe avec Pierre Bouby. Je ne connais pas grand-chose à la Ligue 2 dans le sens où j’avais très peu de choses à travailler dans ce championnat. J’ai fait quelques multiplex la saison dernière, mais j’ai surtout commenté Guingamp.

On commente un grand match samedi, Rodez-Bordeaux. Je n’étais jamais allé en Aveyron auparavant et n’avais jamais eu affaire à Raf en tant que journaliste. J’ai appelé Benjamin (Guillermin, responsable de la communication, ndlr) il y a trois ou quatre jours et je lui ai dit « je suis sûr qu’il y a des histoires fantastiques à Rodez, tu te bats chaque année pour te garder, c’est ‘c’est beau' ». C’est la Ligue 2 que j’aime. Alors, afin d’avoir de bonnes choses à dire, j’ai décidé d’y aller seul.

Qui avez-vous rencontré lors de votre passage à Rodez ?

J’ai eu quatre entretiens individuels avec Joris Chougrani, Joseph Mendes, Killian Corredor et Amiran Sanaia. Ce sont des gens avec des parcours de vie qu’il est bon de raconter aux téléspectateurs. Samedi, à 19 h 15, s’il y a un centre Corredor pour Mendes, j’aurais des choses à dire sur lui, que je n’ai pas lues de gauche à droite, mais qu’il m’a dites. Ils m’ont raconté beaucoup de bribes de vie, et voici ce que…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page