news

Football. Retour aux tests PCR avant que les matchs se passent mal au Stade Brestois et au FC Nantes – Football

Sur la Passe Dé, le directeur sportif du Stade Brestois Grégory Lorenzi a réagi à l’exigence de tests PCR 48 heures avant les matchs de Ligue 1 : deux ans et ne pas avancer du tout. Encore une fois, je peux comprendre le désarroi, la colère de certains. Aujourd’hui on s’oriente vers des reports. Peut-être que certains clubs vont essayer d’avoir des cas pour annuler des rencontres. Il faut faire avec.

Un nouveau protocole sanitaire que l’entraîneur brestois Michel Der Zakarian a également évoqué : « Il y a des choses que je n’aime pas, mais c’est le gouvernement qui décide et puis il y a des règles avec Lega et Fed qui sont différentes. Le protocole change sans cesse, change. trois fois par semaine … « 

Une aberration »

Antoine Kombouaré, entraîneur de Nantes, s’est fâché ce vendredi contre ce retour des tests covid obligatoires, dénonçant une « aberration » lorsque tout le groupe est vacciné. « Pour moi, c’est des conneries, c’est une aberration. On a les trois vaccins, on a la carte sanitaire, on a tout fait… Et aujourd’hui il faut re-tester. Alors pourquoi avons-nous dû nous faire vacciner ? « Kombuaré a déclaré à la presse avant le match de dimanche contre Monaco.

Toute l’actualité du football amateur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page