news

Football : Rodez garde « une longueur d’avance » pour la fin du mercato d’hiver

En marge de la présentation de la recrue Jonathan Varane, le directeur général de Rodez Grégory Ursule a dévoilé la stratégie du club pour la fin du marché des transferts.

« Sans début, il n’y aura pas de fin » dans le mercato d’hiver, a déclaré le PDG de Raf Gregory Ursule début janvier. Le club a finalement changé d’avis en prêtant lundi jusqu’à la fin de la saison le milieu défensif Jonathan Varane en provenance de Lens (Ligue 1). « On cherchait un joueur pour densifier notre secteur défensif, derrière ou au milieu, car du fait de la pandémie, de l’accumulation de joueurs suspendus, des blessures… on avait parfois un effectif réduit », explique le dirigeant.

Notamment au sein de l’arrière-garde, qui a contraint le manager ruthène Laurent Peyrelade et son adjoint Emerick Darbelet à en serrer un pour le match aller au Havre (0-0) samedi, lors de la 22e journée de Ligue 2. Le piston Lucas Buadès a dû battre en retraite à droite du trio défensif, avec Alan Kérouédan devant lui et le bras droit Gregory Coelho dans le couloir gauche.

« Cela dépendra de nos lacunes »

Si la recrue présentée mardi, qui a un certain Raphaël comme demi-frère, peut « jouer aussi le défenseur central », l’arrivée d’un axial professionnel est-elle toujours attendue, voire d’un autre profil ? , le 31 janvier en France ? Réponse de Grégory Ursule : « Ça dépendra de nos manquements. On a toujours une longueur d’avance pour ne pas se retrouver en carafe si des membres du groupe veulent partir ».

Sans écarter une éventuelle opportunité. « L’opportunité fait le voleur », renchérit le bras droit du président Pierre-Olivier Murat. Laquelle s’est pourtant confiée lundi dans les vagues de…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page