news

Football. Stabilité et recrutement de qualité – MOS tentera encore sa chance avec de nombreux avantages

Par Aline Chatel Publié le 5 août 22 à 18:59 Sport à Caen Lire mon actualité Suivre ce média Sixième saison à La Maladrerie pour Frank Dechaume, l’ancien coach du SM Caen. © Aline Châtel

Ce n’est pas le club dont on parle le plus et cela ne le dérangera certainement pas. Nul ne doute que la Maladrerie jouera un rôle central dans le prochain championnat de Régional 1, mais « la fin de saison que l’ASPTT Caen a atteint et leur bon recrutement en font naturellement les favoris », estime Frank Dechaume. Le MOS, quatrième du dernier exercice, n’est pas loin derrière. Ils n’ont perdu que deux joueurs, qui n’ont pas joué un rôle majeur la saison dernière, et se sont renforcés de manière très prometteuse.

Maxence Jaunet et Willy Suret, tous deux de retour dans la région après un court séjour (le premier en Bretagne, le second à La Réunion), sont les recrues les plus attendues de la maladie. « Ils connaissent le niveau R1 voire N3. Ce sont des joueurs expérimentés et ce sont de bons gars », note Frank Dechaume. Les deux hommes sont des renforts choisis au centre, pour Jaunet, et sur l’aile, pour Suret. Dans une équipe qui aime produire du jeu, ils seront certainement à l’aise.

Baptiste Gourio, un « grand potentiel »

Baptiste Gourio arrive avec un autre statut. A 19 ans, cet attaquant sort d’une saison à 11 buts pour Argentan (R1). Tout sauf banal. « Je le suis depuis de longs mois en me disant que c’est un joueur qui doit nous apporter des solutions différentes en attaque. Cela peut s’avérer. C’est un grand potentiel. Ces trois recrues sont rejointes par le gardien Clément Nogues (Verson) et le finaliste de la Coupe Gambardella Sacha Fihmi, non détenu par le Stade Malherbe.

« La première idée était de garder presque tous les…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page