news

Football. Stade Briochin : Didier Santini n’aura aucun sentiment face à Bastia-Borgo – foot

Nationale. Stade Briochin – Bastia-Borgo, ce mercredi (19h00)

Ah Borgo, son centre historique perché sur la colline, sa plage de sable fin, la mer turquoise… « C’est l’endroit où j’ai vécu pendant 25 ans. Je connais tous les locaux ! Pour Didier Santini, il faut ajouter un stade de football à ce cadre idyllique. Si l’entraîneur de Saint-Brieuc a fait une grande partie de sa carrière avec le Sporting club bastiais voisin avec 186 matchs entre 1989 et 1997, il a terminé sa carrière au Borgo FC (2003-2005), en amateur.

Il a également entraîné le club pendant deux ans (2014-2016). En 2017, Vert et Blanc fusionne avec un autre voisin, le CA Bastia. Didier Santini a joué pour cette dernière saison, en 2002-2003. A l’époque le club s’appelait encore CABG Lucciana. Si vous avez tout suivi, vous avez bien mérité votre verre de Cap Corse aux figatelli.

Pas en vigueur

Si, comme l’exige le football de haut niveau, aucun joueur de l’équipe actuelle de l’île n’a été entraîné par l’entraîneur Briochin, ce dernier rencontrera des visages bien connus. « J’ai de l’affection pour le grand patron du club, Jean-Paul Dominici et toute sa famille. Ce sont des gens que je connais depuis plus de 35 ans. Son fils travaille au club. Antoine Emmanuelli, je le connais depuis mon arrivée au SC Bastia, à l’âge de 19 ans », explique le sélectionneur.

S’il avoue connaître quelques joueurs corses dans le staff de Borgo, Didier Santini affirme que cela n’a aucune incidence sur ce match face à son ancienne équipe. « Je n’en avais pas quand je jouais contre mon fils… Pour moi, le football, c’est un match de boxe et puis tu t’embrasses », explique-t-il.

Ce qui l’intéresse désormais, ce n’est pas son passé commun avec l’adversaire. C’est une bonne idée de s’éloigner de la région…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page