news

Football – Stade de Reims. Jean-Pierre Caillot suspendu jusqu’en 2023 !

Pour avoir critiqué publiquement et durement l’arbitrage du match Reims-Lyon, le président rémois a été suspendu trois mois et demi.

Jean-Pierre Caillot suspendu plusieurs mois pour ses propos sur l’arbitrage français. Publication : 8 septembre 2022 à 5h58 Temps de lecture : 2 min

Ce mercredi, la commission de discipline de la ligue de football professionnel n’a pas été tendre avec Jean-Pierre Caillot. Le président du Stade de Reims a été suspendu pendant près de quatre mois. Il est suspendu du banc de touche, des vestiaires des arbitres et de toutes fonctions officielles jusqu’au 31 décembre 2022.

Une sanction qui prend effet le 13 septembre.

« Je sais que je prendrai la commission de discipline au sérieux avec tout ce que j’ai dit, mais je l’assume pleinement. » Très en colère après l’arbitrage de Jérémy Stinat lors du dernier Reims – Lyon (1-1) le 28 août et au cours duquel il avait répertorié et sanctionné les nombreuses erreurs d’évaluation de l’arbitre, le président du collège des présidents de Ligue 1 lui s’attendait évidemment à une forte sanction d’une commission habituée à punir le mal en évitant soigneusement la cause du mal.

Lors de ce match, Jérémy Stinat, l’ancien joueur devenu arbitre, a non seulement oublié de siffler un penalty évident en faveur du Stade de Reims, mais il a exclu le milieu de terrain stadiste Dion Lopy pour un tacle des deux pieds à l’extérieur d’Alexandre Lacazette, et avait oublié de délivrer un deuxième carton jaune au Lyonnais Maxence Caqueret, à la grande fureur du public rémois.

Trop, c’en était trop pour Jean-Pierre Caillot qui n’avait pas mâché son…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page