news

Football. Tops et tongs Troyes-ASSE : métronome Boudebouz, Aouchiche transparent

Photo Progrès / Yves SALVAT Hauts

Boudebouz a célébré

Repositionné en numéro 8 dans un milieu de terrain hybride et expérimental sans véritable récupérateur, le joueur algérien a fait violence. A l’aise avec le ballon au pied, il a utilisé son talent pour sortir de la pression à plusieurs reprises et faciliter les relances stéphanoises.

Cependant, il a aussi fait sa part en répondant présent dans les duels, grattant quelques ballons. S’il n’a pas été décisif, il a été dangereux sur coups de pied arrêtés, trouvant également la barre transversale sur une frappe de Gallon (38e).

Trauco bombazo

En un vendredi incertain en raison d’une blessure à la cheville, l’équipe péruvienne a tenu son siège ce dimanche près du stade de l’Aube. Globalement propre en phase défensive malgré quelques avancées de Kaboré, il a été particulièrement important en phase offensive.

Distillant quelques bons coups dont celui tiré de Nordin (28e), il a ponctué sa prestation d’un geste sublime en envoyant un missile air-sol dans la fenêtre droite de Gallon pour offrir la victoire aux Verts (62e).

Photo Progrès / Yves SALVAT Les flops

Aouchiche hors de portée

Inséré au milieu des quatre appartements proposés par Claude Puel au coup d’envoi, le meneur de jeu stéphanois a tout de suite su exploiter le rôle d’électron libre. Sauf qu’il n’a jamais réussi à en profiter. Passant le match sans être vraiment décisif hormis la punition qu’il met devant le but (38e), il a même parfois semblé invisible malgré la nette domination des Verts.

Photo Progrès / Yves SALVAT

Krasso à l’envers

Rarement inspiré dans ses appels, l’attaquant stéphanois a surtout manqué l’inévitable réception d’un centre de Mason. Seul à…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page