news

Football : un ancien entraîneur condamné à 18 ans de prison pour viol et agression sexuelle

L’essentiel L’homme, qui a arbitré en région parisienne, a sévi pendant quinze ans sur les jeunes joueurs, mineurs au moment des faits.

Un ancien entraîneur d’équipes de football amateur de la région parisienne, accusé de viols et de violences sexuelles commis entre 2003 et 2018 sur plusieurs mineurs, a été condamné hier par la cour d’assises de Paris à 18 ans de prison. L’homme de 49 ans subira également un suivi socio-judiciaire de cinq ans avec obligation de soins. Il est accusé de « viols et agressions sexuelles par personne ayant autorité » sur des enfants de moins de 15 ans et tentatives, « avances sexuelles électroniques » et « corruption de mineurs ». Les événements se sont déroulés entre 2003 et 2018.

Ahmed G. a offert une carrière dans le football à ses victimes pour gagner leur confiance et celle de leurs proches avant de commettre ses actes. Les débats se sont déroulés pendant près de deux semaines à huis clos devant la cour d’assises de Paris, à la demande des parties civiles. « J’ai l’impression qu’il les a relevés, les a changés. On voit l’intérêt du public », a déclaré Me Agathe Blanc, avocate, de quatre joueurs. Au total, les victimes étaient treize jeunes, fans de football d’origine africaine, âgés pour la plupart de moins de 15 ans à l’époque, et qu’Ahmed G. a formés dans des clubs de la région parisienne. Neuf sont préoccupés par le viol ou l’agression sexuelle.

Échanges sexuels

Pour Ma Peggy Salomé et Elise Arfi, les avocates de l’entraîneur, cette dernière « est reconnue et est importante pour la dignité des joueuses ». « Il a entrepris…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page