news

Francfort: l’UEFA ouvre une procédure disciplinaire

Une procédure disciplinaire a été ouverte mercredi par l’UEFA contre l’Olympique de Marseille et l’Eintracht Francfort après de multiples incidents survenus lors de la défaite à domicile de Marseille mardi en Ligue des champions contre le club allemand (1-0).

Les deux clubs devront répondre de « tirs de balles » et « d’allumages de fumigènes », accusations auxquelles s’ajoutent notamment l’usage de lasers et les « troubles » causés par les supporters marseillais, ainsi que des « dégâts » et « comportement raciste » d’une partie de l’Eintracht.

Un supporter allemand blessé

« Les instances disciplinaires de l’Uefa trancheront en temps voulu », précise l’organisation européenne, qui avait ouvert une procédure similaire la semaine dernière après les affrontements entre supporters lors de Nice-Cologne en conférence de Ligue Europa.

Mardi soir à Marseille un supporter allemand a été blessé par un fumigène dans les tribunes et 17 personnes ont été interpellées en marge du match, selon la préfecture des Bouches-du-Rhône.

Par ailleurs, à l’intérieur du stade, « des supporters allemands ont accueilli les nazis dans la galerie des visiteurs », a indiqué la police, précisant qu’une plainte avait été déposée auprès de l’UEFA.

« Un tel comportement ternit l’image du club »

De son côté, l’OM a reconnu dans un communiqué mercredi « des jets de fumigènes et de feux d’artifice dans le secteur nord-ouest du stade », disant « regretter » pour « les actes irresponsables de certains individus » malgré le travail en amont avec les autorités et « groupes de supporters ».

« De tels comportements vont clairement au-delà du compréhensible : en plus d’être dangereux, ils ternissent l’image du club, de ses supporters et de l’ambiance unique qui caractérise notre stade », poursuit le club.

L’OM « réaffirme son…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page