news

Genesio en colère pour de « fausses informations » sur Umtiti

Bruno Genesio, entraîneur du Stade Rennais, s’est offusqué des « fausses informations » diffusées sur une éventuelle visite médicale non concluante de Samuel Umtiti, dans le collimateur du club.

Bruno Genesio a adressé quelques mots à la presse ce vendredi après l’entraînement. Et l’entraîneur du Stade Rennais s’est montré très énervé par les informations circulant sur un éventuel échec de Samuel Umtiti (28 ans) lors de sa visite médicale avec le club breton qui le courtisait. L’entraîneur a fermement démenti ces rumeurs, parues notamment dans la presse catalane.

« Fausse information, grave pour le joueur et pour le club »

« Nous avons dit assez de choses, a-t-il confié. J’en profite pour regretter les fausses informations qui ont été divulguées. Je n’ai pas de réseaux sociaux mais certaines choses m’ont été apprises et je suis désolé pour Sam’, car en aucun cas il l’a fait c’est venu pour un examen médical, encore moins un examen médical qui n’aurait pas été concluant. C’est une fausse information qui est grave, je pense, pour le joueur et pour nous aussi. Cela brouille notre image et mon image car J’ai aussi un engagement avec lui. Je ne sais pas qui a publié l’information, mais il est un peu vicieux et je trouve cela très déplorable. Et j’apprécie mes propos.

Le joueur lui-même a réagi à ces échos sur les réseaux sociaux en dénonçant un mensonge. Dans le Mundo Deportivo, l’agent du champion du monde 2018 s’est également manifesté : « C’est totalement faux », a-t-il déclaré. Selon le quotidien catalan, les sources du Barça se disent « agacées » et « choquées » par ces accusations sur l’état physique du champion du monde, qui depuis 2018 subit de longues périodes d’absence en raison de graves blessures au genou.

Suivez toutes les informations sur le mercato LIVE

Plus tôt dans la semaine, Florian Maurice, directeur technique, indiquait que Rennes avait suspendu l’entraînement d’Umtiti. « Nous pesons le…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page