news

Harcèlement sexuel, problèmes d’alcool, guerres de clans… : l’enquête qui sanctionne la Fédération française de football

So Foot magazine a publié une enquête qui met en lumière les nombreux problèmes de la FFF dont Noël Le Graët est le président.

Belge Par la rédaction Publié le 08/09/2022 18:31 Temps de lecture : 2 min

Dans un sondage de six pages réalisé par la Fédération française de football, So Foot a présenté les nombreux dysfonctionnements au sein de la fédération. Noël Le Graët, président de la FFF est notamment accusé de harcèlement sexuel.

« C’est très simple, sautez sur tout ce qui bouge », explique un ancien salarié de la Fédération. Noël Le Grat aurait adressé de nombreux messages sexistes à plusieurs jeunes femmes. Puis Foot met en avant trois SMS envoyés à différents destinataires : « Viens dîner avec moi ce soir », « Je préfère les blondes, alors si ça te dit ça… », « Tu es terriblement ronde, je te mettrais dans mon lit » . Pour remédier à ce problème de flirt lourd, un séminaire d’humour a même été organisé en 2016.

En plus des questions liées au sexisme, So Foot aborde également les questions liées à l’alcool. En 2018, peu après la victoire de la France sur la en demi-finale de la Coupe du monde, Florence Hardouin, la directrice générale, aurait insisté pour que le préparateur physique Grégory Dupont boive une coupe de champagne. Une enquête interne a finalement conclu qu’il y avait bien un « problème d’alcool » dans les partis de la Fédération.

Lors des comités de gestion il y aurait aussi eu pas mal de tensions mais aussi des guerres de clans. Le magazine aurait proposé une rencontre plutôt tendue. Latronico, directeur de Clairefontaine, aurait lâché en interne cette phrase désormais culte : « C’est normal qu’il y en ait autant…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page