news

Hasenhuttl révèle son plan potentiel de retraite après l’expiration de son contrat à Southampton en 2024

Le manager de Southampton, Ralph Hasenhuttl, a révélé son désir de prendre sa retraite à l’expiration de son contrat avec les Saints en 2024.

Le patron autrichien a rejoint le club de Premier League en décembre 2018 et a pris en charge 140 matchs à ce jour.

Il a rejoint après un passage avec le RB Leipzig en Bundesliga et est entraîneur depuis 2005.

Adolescent de Liverpool parmi les cinq qui ont saisi l’occasion de la FA Cup…

Avec un œil maintenant sur la retraite, Hasenhuttl a insisté sur le fait qu’il espère quitter Southampton « sur une base très saine » le moment venu.

Le joueur de 54 ans a déclaré à Kicker (via Hampshire Live) dans une interview traduite : « J’ai toujours voulu me prouver que je pouvais très bien travailler pour un club pendant une plus longue période. Espérons que ce sera cinq ans et demi ici, c’est sacrément long dans le football moderne, et puis c’est probablement tout.

« Cinq ans et demi en Premier League, c’est beaucoup d’énergie, quelle que soit la satisfaction au travail. Je ne peux pas imaginer que je veuille faire autre chose dans le travail d’entraîneur après ça.

« Et dire non à tout le reste, c’est aussi un oui à soi-même, et je le veux », a-t-il ajouté.

Southampton devra-t-il bientôt se préparer à vivre sans Ralph Hasenhuttl ?

Le manager du #SaintsFC a suggéré qu’il pourrait se retirer de l’entraînement une fois son contrat actuel expiré en 2024. pic.twitter.com/YxAnTfBfMC

– The Athletic UK (@TheAthleticUK) 7 février 2022

« C’est le plan solide et j’espère avoir la force de le réaliser. [I want to] mettre Southampton sur des bases très saines d’ici 2024, mais c’était tout.

« Alors j’aurai 57 ans », a-t-il déclaré. « J’aimerais vivre d’autres choses et ne pas m’asseoir sur le banc comme Roy Hodgson à 74 ans. Certainement pas. »

Ailleurs, Roy Hodgson pense qu’il n’y a eu « pratiquement aucun point négatif » du match nul et vierge de Watford contre Burnley en Premier League samedi.

La feuille blanche des Hornets contre Burnley était leur première en 31 tentatives, mais ils sont toujours à un point de la sécurité.

« C’était positif, il n’y a pas de…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page