news

huis clos pour Marseille, mais aucun point retiré

A l’extérieur du stade, 21 personnes ont été interpellées et 17 placées en garde à vue pour dégradations, possession de missiles et violences voire injures ou rébellion. Une demi-douzaine ont été condamnés à jusqu’à deux ans de prison, le tout accompagné d’interdictions dans les stades.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page