news

« Il manquait de respect direct pour moi », Martial assomme Mourinho

Samedi, dans un entretien accordé à France Football, l’attaquant de Anthony Martial (26 ans) a affronté durement son ancien entraîneur José Mourinho avec qui les relations étaient très tendues. L’international français envoie également une banderille à son successeur Ole Gunnar Solskjaer.

Anthony Martial règle ses comptes. Si l’attaquant de Manchester United, actuellement blessé au tendon d’Achille, reste plusieurs saisons décevantes, ses relations avec différents entraîneurs n’y sont peut-être pas étrangères. Avant d’être prêté au Sevilla FC en janvier dernier, avec qui il n’a marqué qu’un seul but en 12 apparitions, le joueur de 26 ans a été entraîné entre autres par José Mourinho et Ole Gunnar Solskjaer. Deux entraîneurs avec qui les relations étaient tout sauf idylliques.

Avec le Special One, désormais aux commandes de l’, le départ a commencé par une histoire de…. numéro Jersey. « Pendant les vacances, il m’envoie un message pour me demander si je veux passer au 11, m’expliquant que c’est fantastique parce que c’est celui de la légende Ryan Giggs », a déclaré Anthony Martial dans un entretien accordé à France Football samedi. Je lui dis que j’ai le plus grand respect pour Giggs, mais je préfère garder le 9. Et quand je rentre au club je vois mon maillot avec le 11 (le 9 récupéré par Ibrahimovic), l’histoire n’a pas bien commencé. J’ai été irrespectueux tout de suite. »

« Il parlait de moi dans la presse (…) comme avec Benzema »

Ce n’est pas tout. L’international français (30 apparitions – 2 buts) a aussi une rancune tenace envers le Portugais, notamment en ce qui concerne la gestion de la compétition avant la Coupe du monde 2018, à laquelle il n’a pas participé : « Il parlait de moi dans la presse « , petites phrases, un peu comme il l’a fait avec au Real, poursuit l’attaquant français. Il aime ces petits jeux, mais il sait aussi avec qui il joue…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page