news

Ils menacent la femme de Memo Ochoa : « Si votre mari ne part pas, nous les tuerons »

Editorial Mediotiempo

Mexico / 17.11.2021 20:24:33

Parmi ceux qui continuent de crier homophobe dans les stades, ceux qui s’accrochent aux coups et ceux qui menacent les joueurs sur les réseaux sociaux, le Mexique semble être « dans le trou » dans le comportement des supporters. Et comme certains ne comprennent pas que le soccer est un jeu, la famille de Guillermo Ochoa a reçu des menaces de mort après le match contre le Canada.

Bien que la performance du gardien de l’équipe nationale mexicaine n’ait pas été des plus chanceuses puisqu’il était complice des deux buts de la défaite, certains « anonymes » ont malheureusement profité du moment pour adresser des insultes et des attaques à la femme d’Ochoa, Karla Mora. , qui a montré les messages reçus.

Menaces contre Ochoa et sa femme

Via Instagram, le couple sentimental et mère des trois enfants de Francisco Guillermo Ochoa Magaña a révélé le harcèlement subi ces dernières heures après le match des Tricolores, puisqu’ils l’avertissent qu' »ils leur feront du mal » si le joueur ne quitte pas l’équipe nationale.

« Dites à votre p*ndejo de ne plus jouer dans l’équipe nationale, s’il ne joue pas à vous tuer* et à vous violer, vous et votre famille », est l’une des menaces, à laquelle Mora a répondu d’une manière équanime. ne mène à rien de bon. C’est un sport, parfois tu gagnes et parfois tu perds. Nous sommes tous des êtres humains et nous pouvons tous faire des erreurs », fait partie du texte de l’épouse d’Ochoa.

Les erreurs d’Ochoa contre le Canada

Héros à plusieurs reprises pour l’équipe nationale mexicaine sur les plus grandes scènes telles que les Coupes du monde, malheureusement Memo Ochoa a eu un très mauvais match contre les Canadiens car il a donné les deux buts qui ont mené à la deuxième défaite consécutive de l’équipe dirigée par Tata Martino dans les qualifications. .

Dans le temps additionnel de la première période, Ochoa a repoussé un ballon de routine au centre, la défense s’était endormie et Cyle Larin a profité du 1-0. De plus, le gardien n’a pas osé sortir pour couper un ballon…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page