news

Italie : un ancien international condamné à trois ans et demi de prison

Fabrizio Miccoli, un ancien attaquant italien, a été condamné à trois ans et demi de prison pour extorsion dans la mafia.

La Cour de cassation a confirmé mardi soir cette condamnation prononcée en 2017 et déjà confirmée une première fois en appel en janvier 2020 contre l’ancien footballeur, aujourd’hui âgé de 42 ans, international à dix reprises en 2003 et 2004, rapportent les médias italiens.

Le tribunal a confirmé mercredi à l’AFP avoir « rejeté le recours proposé par Miccoli, pour lequel la sentence en appel est définitive ».

Les faits remontent au début des années 2010, lorsque Miccoli jouait à Palerme. Il a été accusé d’avoir engagé quelqu’un pour collecter une grosse somme d’argent auprès d’un propriétaire de boîte de nuit au nom d’un membre du club.

Il s’est présenté

Aucune alternative de peine n’ayant été prononcée, le joueur, qui a joué une saison à la Juventus Turin (2003-2004), s’est rendu mercredi dans une prison de Rovigo (Vénétie) pour commencer à purger sa peine. République.

« Je suis footballeur, je ne suis pas un mafieux, je suis contre les idées de la mafia », a assuré Miccoli, en larmes, lors d’une conférence de presse en 2013 dont la Gazzetta dello Sport avait relayé les images mercredi.

Le cas de Fabrizio Miccoli, retraité de la terre depuis fin 2015, a notamment servi à illustrer les travaux de la commission parlementaire anti-mafia, en décembre 2017, dénonçant une « osmose » de plus en plus profonde entre la criminalité, aussi commune que la mafia. , et le monde du football.

Les parlementaires se sont particulièrement intéressés aux amitiés particulières entre les joueurs et la mafia, citant l’exemple de Miccoli.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page