news

« J’ai l’impression de déranger », explique Platini pour ne pas être sollicité par les autorités

L’ancien président de l’UEFA Michel Platini n’occupe actuellement plus de rôle officiel dans le football. Dans une interview au magazine After Foot (le numéro 3 est disponible dès le 16 novembre), l’ancien grand numéro 10 a déclaré qu’il n’avait plus de contacts avec les grandes organisations de football.

L’After Foot Review, numéro 3 disponible dès le 16 novembre, crée l’événement avec une jolie interview de Michel Platini. Avec Gilbert Brisbois et Daniel Riolo, la légende du football français a bouleversé son actualité, sa vision du football actuel ou encore ses souhaits pour l’avenir. Un avenir qui ne pouvait tout simplement plus se concentrer sur le football, lui qui ne semble plus en contact avec les grands décideurs.

L’UEFA ne l’a pas invité pour l’Euro, ni pour la Ligue des Nations

Interrogé sur ses relations avec la Fédération française de football, Michel Platini a répondu sans ambages : « Je n’ai aucune relation avec la Fédération, aucune relation avec la FIFA, aucune relation avec l’UEFA. Ils ne viennent pas vers moi. J’ai l’impression de déranger. L’UEFA a fait pas m’inviter à l’Euro, alors que c’était mon idée, l’Euro dans onze pays. Et pour la Ligue des Nations, une compétition que j’ai créée, la finale qui a lieu à Turin, plus l’équipe de France, « je pense qu’ils auraient invité moi? C’est beaucoup de foot, ça. On oublie facilement le passé dans le football. Churchill a déclaré que « celui qui a oublié son passé n’a pas d’avenir ». Après, ça ne me dérange pas, il y a tellement d’idiots là-bas. Je suis mieux ici (à Cassis, lieu de l’interview), je joue au golf, je mange avec mes amis (rires). Le monde ne m’attend pas. « 

Un retour aux hauts niveaux semble illusoire, ne partageant pas la vision de Gianni Infantino, actuel président de la FIFA : « A la tête des institutions il y a des gens qui ne pensent qu’à faire des affaires, il…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page