news

Javier Pastore surpris par son nouveau métier : il rejoint l’activité d’autres figures du football

Javier Pastore qui a signé pour Elche a reçu sa licence en tant que propriétaire de chevaux de course

Avec seulement 32 ans et beaucoup de fil sur la bobine en tant que joueur, Javier Pastore regarde déjà vers de nouveaux horizons lorsqu’il quitte la pratique active du football. Le milieu offensif qui vient de signer avec l’Espagnol d’Elche a l’idée de s’installer en France, le pays où il a vécu pendant son temps de footballeur du Paris Saint Germain, une fois qu’il a raccroché ses crampons. C’est du moins ce qu’il a laissé entendre après avoir obtenu sa licence de propriétaire de chevaux de course à Paris.

A travers un communiqué, France Galop, l’organisme qui régit les courses de chevaux sur le territoire gaulois (gère 6 hippodromes, trois centres de formation et accompagne 500 salariés basés à Boulogne-Billancourt), a accueilli l’athlète argentin qui s’ajoutera à un long courrier de  » clients » qui sont déjà entrés dans ce domaine depuis longtemps.

Sur le radar, les footballeurs Antoine Griezmann, Clément Lenglet et M’Baye Njang, l’entraîneur italien Carlo Ancelotti, le basketteur Nicolas Batum et l’ancien basketteur Tony Parker, le pilote de Formule 1 Charles Leclerc, le pilote Astier Nicolas et le sauteur à la perche Renaud Lavillenie. En avril dernier, El Flaco s’était associé à l’acquisition d’un cheval nommé Lorenzo De Medici, mais il s’est maintenant officiellement associé à l’organisme de réglementation.

Le footballeur apparu à Talleres de Córdoba, en passant par Huracán de Parque Patricios, Palerme et Rome en Italie, a passé 7 saisons à Paris, où il a obtenu tous les titres de sa carrière professionnelle (un total de 19, tous locaux). En outre, il a disputé la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud et a également porté le maillot de l’équipe nationale argentine lors des Copa América 2011, 2015 et 2016.

En juin dernier, Pastore évoquait son possible retour dans le football argentin : « Avec Talleres, c’est un sentiment différent des autres, je suis fan. Mon retour ne passe pas…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page