news

Jean-Michel Aulas : « Je n’imagine pas qu’on ne jouera plus » OL-OM

Jean-Michel Aulas a organisé une conférence de presse téléphonique pour revenir sur les événements de dimanche soir qui ont conduit à la fin du match entre l’OL et l’OM après quatre minutes de jeu.

« Vous pouvez revenir sur les décisions prises dimanche soir. Qui a demandé à l’annonceur de dire que le jeu devrait reprendre ?
La décision a été prise par M. Buquet (l’arbitre) en présence des deux capitaines et des deux entraîneurs. Nous avons l’attestation précisant les termes dans lesquels il a rendu cette décision et c’est le superviseur des délégués qui a ensuite donné les instructions au rapporteur, c’est-à-dire un tournage sous certaines conditions.

Pourquoi alors l’arbitre a-t-il changé d’avis ?
C’est une situation complexe. La première rencontre a eu lieu dans un moment de grande tension (quand il a été décidé de reprendre). Je suis arrivé après 20 minutes, Buquet a essayé de protéger la santé des joueurs, il a été touché par la blessure de Dimitri (Payet). Il donne d’emblée l’impression qu’il est plutôt favorable à l’interruption de la réunion. Puis tout le monde est intervenu, même les managers marseillais ont été hyper courtois. Cela n’avait rien à voir avec le retour de Mathieu (Valbuena) au Vélodrome où il avait apporté des bidons, pas une bouteille d’eau. Et c’était déjà M. Buquet. Il connaissait donc l’enjeu et le préfet de police avait donc ordonné de reprendre le match.

Buquet a expliqué ses décisions au micro d’Amazon dimanche soir. (S. Mantey / L’équipe)

Là, il y a eu des discussions avec le préfet, la DDSP (Direction départementale de la sécurité publique) et a indiqué que l’évacuation de 56 000 personnes dans ce cadre était compliquée. Il y a eu des discussions entre Xavier Pierrot (directeur du stade), Vincent Ponsot (directeur du football), les deux délégués, le…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page