news

Kheira Hamraoui en rajoute une couche

Après s’être exprimée pour la première fois hier, sur son compte Twitter, sur l’attentat subi à Chatou (Yvelines) en novembre dernier, Kheira Hamraoui est revenue ce matin dans les colonnes du JDD. Elle dit qu’elle est toujours sous le choc et souhaite que tout cela soit derrière elle rapidement. « J’ai été traîné dans la boue. Alors que j’étais victime de coups de barre de fer dans les jambes. Je me dis souvent que je n’ai pas subi une mais plusieurs attaques. Au physique s’ajoutaient les attaques morales. Psychologiquement, cela peut tuer quelqu’un. J’ai également été la cible d’une campagne de diffamation sur les terrains de football. C’est dur », a déclaré le joueur de 31 ans.

Qu’y a-t-il après cette annonce

Toujours très ambitieuse, sa seule obsession, outre rendre justice, est de retrouver rapidement le terrain, en espérant un retour en France ; « J’ai hâte de retrouver le terrain et d’avoir l’opportunité de revenir en France. Mais aujourd’hui, je dois d’abord revenir sur le terrain. Tout ça m’a privé de l’Euro, mais je vais me battre pour essayer de vivre une deuxième Coupe du monde avec l’équipe de France », renchérit Hamraoui pour le JDD.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page