news

Kheira Hamraoui sort du silence et veut que son « honneur soit lavé »

Dans un long message publié ce samedi, l’ancienne joueuse du PSG Kheira Hamraoui sort du silence après la mise en garde à vue d’Aminata Diallo dans le cadre de son attentat (de novembre 2021) et des dernières révélations inquiétantes sur l’ancienne coéquipière. .

« Après de longs mois de souffrance, j’ai décidé de sortir du silence ». Avec un long texte publié sur ses réseaux sociaux, Kheira Hamraoui prend enfin la parole ce samedi. Un message faisant suite à l’annonce de l’arrestation provisoire de sa coéquipière Aminata Diallo, présente à ses côtés et mise en cause lors de son agression il y a près d’un an.

« Leur objectif était simple : m’enlever mon outil de travail avec une extrême violence en me cassant les jambes »

« Je n’oublierai jamais cette soirée du 14 novembre 2021 », déclare Hamraoui. Il me hante nuit et jour. Cette soirée noire qui a changé ma vie personnelle et professionnelle, ma vie de femme et de footballeuse. Ce triste soir où j’ai cru que j’allais mourir quand deux hommes encagoulés m’ont forcé à descendre d’un véhicule. Ils m’ont battu avec des barres de fer, ciblant principalement le bas du corps. Cette nuit-là, leur objectif était simple : retirer violemment mon outil de travail en me cassant les jambes et mettre un terme à ma carrière. »

toutes les informations sur l’affaire Hamraoui

Photo à l’appui, le milieu de terrain parisien témoigne ainsi de la violence de son attaque, précédant une affaire qui a longtemps secoué les vestiaires du PSG. « A la suite de cette expérience si traumatisante qu’elle s’est transformée en une injustice absolue, j’ai été victime d’une surprenante cabale médiatique dans le but de ternir mon image et ma vie privée, estime-t-elle. L’opinion publique part de la vérité : je suis une victime Certainement pas coupable, sauf sans doute que je me suis enfermé dans le silence qui sied à ma pudeur…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page