news

Koscielny négocie son départ, Petkovic sous pression

Ça s’appelle secouer le cocotier ! Et pas seulement un peu. C’est ce que fait depuis deux jours Admar Lopes, directeur technique des Girondins de Bordeaux. Le grand sportif a décidé de taper du poing sur la table alors que le club ne cesse de sombrer (17e de Ligue 1 avec trois victoires en 20 matches) et vient de subir une défaite historique face à l’OM (0-1). Et cela n’épargne personne, pas même le capitaine de l’équipe et ancien international français, Laurent Koscielny.

Le défenseur est maintenant poussé vers la sortie. S’il n’a pas été écarté, Laurent Koscielny est entré en négociations avec le club ces dernières heures pour trouver un règlement à l’amiable. En ce moment T, il est toujours en formation avec le groupe professionnel : « On verra au jour le jour et notamment comment se déroulent les négociations », confie une personne proche du cabinet. Il pourrait également porter le maillot des Girondins dimanche prochain (13h00) à Rennes. Cependant, ce ne sera plus le cas après le 31 janvier et la fin de la fenêtre de marché. Aujourd’hui les scénarios sur la table sont différents : trouver un accord à l’amiable avec le club et résilier le contrat, accepter la reconversion au sein du club six mois à l’avance, ou encore quitter les Girondins pour un autre club. A 36 ans, il ne terminera pas son contrat. Derrière cette négociation il y a aussi la volonté de la direction de se séparer du plus gros salaire du club.

Soldes d’hiver

Ce mardi, les deux seuls joueurs exclus du groupe pro restent Paul Baysse et Medhi Zerkane. Pour le premier, c’est une question de confidentialité qui serait à l’origine de sa disposition. Le défenseur, tout juste revenu d’une rupture des ligaments croisés, a simplement indiqué sur son compte Twitter : « Quand tu veux tuer ton chien, tu dis qu’il a la rage. » Atmosphère. Pour le second, c’est un…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page