news

L1 (J7) : Meneur de but provisoire

Rédaction de Media365, publié le vendredi 9 septembre 2022 à 22h51.

Lens, vainqueur de Troyes (1-0) vendredi en ouverture de la septième journée de Ligue 1, prend les devants en attendant le PSG et l’OM.

Dans son cahier des charges, aujourd’hui, le doit faire le boulot face au prétendu petit. Même dans les matchs truqués. C’est aussi ça, le pain quotidien d’une équipe est lentement mais sûrement passé dans la caste des poids lourds du pays. Contrairement à Troyes, les Sang et Or ont rencontré une belle opposition, mais n’ont pas manqué l’occasion de reprendre la marche en avant.

L’objectif fournit l’essentiel

Rien n’a été facile dans ce match pour le bras de Franck Haise, qui est resté au niveau à Reims après un début de saison parfait (1-1). Troyes, qui avait retrouvé les couleurs, avait aussi un plan très cohérent pour inonder l’enthousiasme des Nordiques. Avec un excellent maillage de terrain et une belle discipline collective, l’ESTAC a réduit au maximum les espaces. Le résultat était une première demi-heure assez fermée, où seul Openda faisait frissonner Bollaert dans une tentative qui s’écrasait sur le poteau d’entrée (6e).

Face à ce problème de jeu, Lensois a donc activé un autre levier : les coups de pied arrêtés. Il a suffi d’un coup franc excentré bien tiré par Frankowski pour voir Danso trouver l’ouverture avant la pause, d’une tête rageuse (1-0, 39°). Enfin, ce but a suffi à Sang et Or, dans un match qui s’est toujours déroulé sur le même rythme.

Troyes ne méritait pas

Après la pause, les chevaux de Troie n’ont pas ouvert les portes. Et Lens continue de se montrer menaçant sur coups de pied arrêtés, Sotoca touche le bois, cette fois, sur un autre corner tiré du casque (68°). Pas en reste, les visiteurs avaient des munitions, de Larouci…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page