news

La CAN 2022 critiquée en Europe mais nécessaire en Afrique

La 33e Coupe d’Afrique des nations (CAN) se déroule du 9 janvier au 6 février 2022. Rarement une CAN a suscité autant de critiques de la part des clubs européens. Ces derniers sont agacés que leurs joueurs africains partent en masse pour le Cameroun en milieu de saison. Cependant, organiser un tour final à cette période de l’année, tous les deux ans, n’est pas un caprice de la part des footballeurs africains, mais une nécessité. Explications.

« Un monstre invisible »… Ces derniers mois, la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football a suscité un nombre sans précédent de commentaires négatifs en Europe. La prochaine phase finale, prévue du 9 janvier au 6 février 2022, a surtout provoqué une fronde inédite des clubs européens. Ils tolèrent de moins en moins de voir leurs joueurs africains partir en milieu de championnat pour disputer la CAN avec leurs pays.

« La CAN nous fait passer de 7 à 8 joueurs, par exemple le rebelle Frédéric Antonetti, manager du FC Metz, club français mais très attaché à l’Afrique et notamment au Sénégal. C’est énorme. C’est un jeu truqué et déformé. Comment peut-on faire il. ont des compétitions internationales pendant les compétitions nationales ? « 

Le 10 décembre, l’Association européenne des clubs (ECA) a écrit à la Fédération internationale de football (FIFA) pour protester contre le départ massif des joueurs africains pour la CAN 2022 dans un contexte sanitaire mondial dégradé par la variante Omicron. Le 19 novembre, le World Leagues Forum, organisation qui regroupe 40 ligues nationales de football professionnel, s’est également mis en colère contre la FIFA face à cette situation.

► À lire : Philippe Doucet : « Il n’y a aucun respect des clubs européens pour la CAN »

CAN, un tournoi à part pour l’Europe

En effet, la Coupe d’Afrique est un tournoi à part entière. C’est un de…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page