news

La crise de Gênes « met fin » à Shevchenko

Avoir fait souffrir « son » Milan jusqu’à la prolongation en Coupe d’Italie n’a pas sauvé son poste : Andriy Shevchenko n’est plus l’entraîneur du Gênes. Le club italien l’a annoncé cet après-midi, remerciant l’entraîneur et ses collaborateurs pour « l’engagement de ces mois ».

L’entraîneur par intérim, à partir d’aujourd’hui, sera l’ancien joueur Abdoulay Konko, qui travaillera avec Roberto Murgita, bien que dans les prochains jours l’incorporation de Bruno Labbadia, un entraîneur allemand d’origine italienne, ancien, entre autres, du Bayer, Wolfsburg et Herta.

« Sheva » est arrivé en novembre, après le limogeage de Davide Ballardini, et son aventure avec le Rossoblu n’a jamais décollé. En 11 matchs, il n’a réussi qu’une seule victoire (avec Salernitana, en Coupe d’Italie) totalisant sept défaites et trois nuls. Il laisse l’équipe en avant-dernière position dans le Calcio, avec seulement 12 points en 21 matchs. Le club, qui appartient au groupe américain 777Partners depuis septembre, mise beaucoup sur ce marché hivernal pour changer le cours de sa saison. Il a déjà signé Calafiori, Yeboah, Ostigard, Hefti et l’arrivée de Miranchuk de l’Atalanta est toute proche.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page